top of page

PERENNITE

Le vivant évolue dans des contextes viables finis :

aujourd'hui connu, une planète viable pour une durée finie autour d'une étoile de l'Univers.

 

Le Vivant serait donc amené à traverser ses frontières pour être pérenne.

3-Pérennité / 2-Respect / 0

Respecter pour transformer

 

Comme toute nouvelle idée qui vient bousculer nos repères, potentiellement remettre en cause notre organisation et certaines de nos institutions, il nous faut accepter que cela prenne du temps pour transformer, un temps qui peut même dépasser nos espérances de vie.

3-Pérennité / 2-Respect / 1

En effet, si on reprend l’exemple dans notre histoire de la représentation du sol sur lequel nous marchons et du ciel au-dessus de nos têtes, nous pouvons voir qu’il a fallu des générations pour que la population humaine accepte de manière majoritaire le fait que nous soyons sur une sphère, une planète parmi des milliards dans l’univers.

Ces transformations ne se sont pas faites sans violence. Il faut imaginer ce que peut être de réussir à faire la première fois la démonstration que la Terre est ronde, alors que nous n’avions encore aucun point de vue extérieur à la Terre et que toute l’Humanité « savait avec évidence que la Terre était plate », et de devoir aller dire à ses parents, à ses grands-parents,… jusqu'aux reines et rois, … et même au pape : « vous avez tous tort, la Terre est ronde ! »

En plus de l’effort individuel direct de compréhension de la démonstration et de transformation des représentations que cela impliquait pour tous, c’est un bouleversement qui venait potentiellement décrédibiliser les pouvoirs en place qui s’affirmaient à l'époque par une connaissance de la Vérité et de la Loi imprescriptible.

Il est alors assez naturel que des réactions violentes et brutales suivaient la proposition de ces idées qui venaient transformer ces référentiels.

3-Pérennité / 2-Respect / 2

Aujourd’hui, si nous sommes très nombreux sur Terre à vivre dans des sociétés beaucoup plus ouvertes, où la violence physique au quotidien a énormément décru sur ces deux derniers siècles, où la liberté d’expression fait partie de nos droits, cela ne suppose pas que nous soyons tous capables d’accepter de nouvelles idées pertinentes quand elles surgissent.

En effet, nous naissons tous dans un monde avec ses repères, son fonctionnement, ses organisations, que nous intégrons depuis notre petite enfance.

Par conséquent, proposer de nouvelles idées qui viennent remettre en cause profondément la structure globale d'une organisation est un effort individuel et collectif de changement de repères, de nos réflexes quotidiens, qui peut ne pas être acceptable, voire réalisable, par une énorme partie de la population.

Voici un petit schéma qui illustre à quel point notre perception de la réalité peut être complètement différente selon le point de vue, selon l'endroit où on se trouve:

Biais_FR.jpg

Dans cet exemple, les deux personnages, depuis leur repère respectif, "ont tous les deux raison". Selon l'angle de vue, le cylindre qu'ils regardent tous les deux peut vraiment avoir la forme d'un carré bleu ou d'un rond orange.

Si nous restons à notre échelle d'être humain, une unique observation par nos yeux du sol sur lequel nous marchons nous aurait tous fait penser que la Terre était plate.

Typiquement pour les énigmes de la physique d'aujourd'hui, si 3 dimensions d'espace planes et une dimension de temps, toutes à échelle constante, fonctionnent bien à notre échelle terrestre, ces "repères classiques" de la géométrie dans l'espace que nous acquérons tous par "le bon sens de notre vécu au quotidien" ne fonctionnent plus lorsque nous allons vers le très petit (la physique des particules élémentaires) ou le très grand (la physique des trous noirs). Dans ces domaines, il faut précisément s'autoriser à réinventer/découvrir des comportements du monde que nous n'avons jamais imaginés.

Même si nous avons besoin de points fixe, de point d'ancrage solide pour nous entrainer et prendre des forces, il faut que ces repères fixes restent des points d'appui pour construire et nous dépasser. La pérennité du vivant se construit sur le long terme par la connaissance du monde, connaissance qui, pas après pas, nous donne des clés pour construire des solutions face à des événements de l'espace auxquels nous n'aurions jamais rien pu faire directement par nos propres mains (aller marcher sur la Lune, détourner un météorite, alimenter en énergie des milliards d'êtres humains,...).

De plus, ce qui est intéressant de voir dans l'exemple ci-dessus, c'est que c'est bien dans la différence de point de vue et dans leur réunion que se trouve finalement "une amélioration de la connaissance" : en recoupant les deux observations, les deux personnes pourraient se rendre compte qu'ils observaient bien la même chose et que l'ensemble était en fait un cylindre, se retrouvant alors tous les deux grandis d'une meilleur compréhension du monde qui les entoure, notamment le fait qu'ils sont eux-mêmes profondément semblables, deux être vivants capables de décrire le monde.

Si nous rassemblions toutes les tentatives sur Terre de l'espèce humaine de comprendre l'origine de la vie, nous pourrions donc peut être en sortir plus grand. Nous nous rendrions compte très certainement que nous sommes tous semblables, êtres vivants capables de décrire le monde, que nous sommes face un mystère que personne n'a résolu, et que nous sommes très nombreux "à prier cette source de vie" qui nous anime pour qu'elle nous protège et qu'elle nous mette sur la bonne voie pour construire un avenir le plus pérenne possible.

3-Pérennité / 2-Respect / 3

L’argent est un outil millénaire de l’espèce humaine au cœur de notre organisation et culture mondiale :

 

  • Dire que l’argent, n’est pas un outil pertinent pour construire une organisation humaine globale stable et pérenne, et qu’il faut le transformer en séparant la coordination de l’action de la gestion de la répartition en deux pouvoirs indépendants

 

Est un changement de repère et d’organisation totale pour nous tous, et donc ne peut pas être proposé comme la solution à déployer instantanément sans générer des tensions qui pourraient diverger.

 

3-Pérennité / 2-Respect / 4

Comme les feuilles des arbres se sont optimisées pour capter toujours mieux la lumière du soleil, les ailes des oiseaux pour toujours mieux voler,… les fonctions du vivant se développeraient pour que les êtres vivants soient toujours plus forts et adaptés dans leur contexte.

 

  • Dire que les capacités techniques de l’espèce humaine se seraient développées pour protéger la vie dans son contexte planétaire et spatial:

 

Est aussi une affirmation qui vient bousculer nos repères culturels.

3-Pérennité / 2-Respect / 5

Ainsi, comme la guerre ne sera jamais un moyen de réaliser des transformations car elle détruit précisément ce que nous cherchons à protéger, nos vies, il faut accepter que les transformations majeures de civilisation s’étalent sur des générations, passant par les enfants qui peuvent apprendre de nouveaux repères et construire le monde différemment (donc avec une constante de temps de l’ordre de la génération : 20 ans).

Cela voudrait dire que les absurdités liées au plein pouvoir de l’argent pourraient, au mieux, en commençant maintenant et en travaillant bien, être une vieille histoire que nos enfants d'aujourd'hui raconteraient à leurs petits enfants en 2100 en regardant la Terre depuis l'espace...

bottom of page