top of page

EGALITE

Les êtres vivants doivent coopérer, construire un équilibre, une égalité,

pour survivre dans leurs contextes.

2-Egalité / 0

Cependant, nous observons des dysfonctionnements importants de notre organisation humaine pour construire et maintenir un équilibre global (inégalités, chômage de masse, pollution, réduction de la biodiversité,...).

L'activité humaine semble même au cours des dernières décennies mettre en danger l'avenir de la vie sur Terre:

  • Notre culture et organisation économique semble générée une spirale de croissance sans fin sans respect pour les humains et le vivant sur notre planète aux ressources finies : surproduction, obsolescence programmée, croissance économique sans perspective,...

  • Notre capacité technique d'automatisation globale a maintenant largement fait ses preuves : elle devrait continuer son déploiement dans tous les domaines, poussée sans considération en avant par les objectifs systémiques précédents de notre organisation économique, factorisant toutes les tâches et laissant une énorme partie de la population sans emploi.

Quelles sont les causes racines, dans notre organisation et culture,

à l'origine de tous ces effets négatifs souhaités par personne ?

2-Egalité / 1

Incohérence centrale d'organisation humaine héritée de l'histoire 

Un seul outil, l'argent, pour gérer simultanément:

  • L'ACTION : le travail quotidien de tous

  • LA REPARTITION : les possessions de chacun

Ces deux fonctions portées par un seul et même outil en font un outil qui se marche sur les pieds, un outil qui porte intrinsèquement un conflit d'intérêts permanent entre notre action quotidienne et la propriété de chacun. Tel un serpent qui se mord la queue, ce conflit d'intérêt génère un rebouclage divergent de notre organisation.

2-Egalité / 2

FORBIDDEN_EN.jpg
  • Sans argent nous n’agissons pas : pas de budget pour employer.

  • Sans argent nous n’avons pas : pas de budget pour acheter quelque chose.

2-Egalité / 3

Paradigme_Budget_EN.jpg

Organisation circulaire centrée sur son outil d’échange (l’argent)

dont le seul objectif est la croissance (divergente),

qui ne parle pas de nous ni de la perspective.

2-Egalité / 4

Exemples d’absurdités circulaires que génère la concentration des pouvoirs dans un unique outil d'échange (l’argent):
 

  • Si tout le monde possède une maison et y vit paisiblement: 

    • C’est un succès incroyable de l’humanité.

    • Du point de vue économique, le secteur de l’immobilier s’écroule laissant sur le carreau des milliers d’employés sans salaire.

 

  • Si tout le monde a une voiture électrique qui ne tombe jamais en panne :

    • C’est une réussité technique humaine et environnementale phénoménale !

    • Dans le monde de l’économie, l’industrie automobile et pétrolière font faillite laissant des centaines de milliers de personnes sans emplois ni salaires.

 

  • Si personne n’est jamais malade et qu’il n’y a plus d’accidents :

    • C’est une joie et une paix de l’esprit pour toute l’humanité, laissant une armée de scientifiques disponible pour pérenniser la vie à travers l’espace,

    • Dans l’organisation économique,  la profession très noble de médecin et l’ensemble du milieu hospitalier se retrouve désoeuvrés et sans salaire.

2-Egalité / 5

Voici  une illustration des absurdités que génère

la délégation de ces deux pouvoirs à l’argent :

nos succès réels deviennent des catastrophes

dans l’organisation économique.

 

Les êtres vivants intelligents ne seraient donc pas sur Terre

pour imprimer des jetons,

se les échanger et les accumuler sur des comptes,

nous ne serions pas sur Terre pour générer des salaires.

2-Egalité / 6

L'argent est un outil de l'homme hérité de l'histoire, dont la définition et l'usage quotidien pourraient ne pas être adaptés pour construire une organisation humaine globale stable et pérenne, dans laquelle l'espèce humaine a en plus atteint une capacité technologique d'automatisation globale.

Si sur beaucoup d'aspects, l'argent reste un outil pertinent et permet de faire vivre correctement une très large partie de la population sur Terre, l'héritage du monopole du pouvoir de cet outil nous met des œillères quant à la perception et l'interprétation des événements dans le monde, tout en générant autant d'absurdités.

Par son monopole tout devient une fonction de ce compteur (l'argent). Outil et objectif dans le même temps, il devient le guide central de notre quotidien, ne parlant de rien si ce n'est de toujours plus, serpent qui se mord la queue à l'origine du verrouillage de notre organisation de croissance, créant une compétition économique aveugle permanente et absurde.

D'où la nécessité d'inventer de nouvelles règles du jeu pour apporter de la clarté et de la pertinence pour tout le vivant sur le long terme...

2-Egalité / 7

Quelle organisation humaine

pérenne pour le vivant pourrions-nous inventer ?

 

Une exigence principale que notre organisation doit garantir semble être que:

  • l'action de tous,

  • la répartition pour tous,

deux problématiques indépendantes, doivent être permanentes et continues toute la vie.

2-Egalité / 8

CONTRADICTION SYSTEMIQUE A RESOUDRE

Nous ne pouvons pas attendre des jetons que nous imprimons nous-même (l’argent) pour être dans l’action pertinnente tous les jours de notre vie.

2-Egalité / 9

ORGANISATION HUMAINE EN 2040

Deux institutions : L'ACTION et LA REPARTITION

HYPOTHESE: Nous sommes tous là tous les jours, nous ne serons jamais moins riches à être tous dans l’action pertinente chaque jour.

PRINCIPE PROPOSE POUR TRANSFORMER:Comme nous l’avons fait par le passé lorsqu’une entité concentrait trop de pouvoirs (la religion et l’état, les pouvoirs législatifs/justice/exécutif), une idée pour résoudre notre incohérence centrale d’organisation actuelle, la concentration des pouvoirs dans un unique compteur (l'argent), serait de:
 

SEPARER LA COORDINATION DE L'ACTION DE CELLE DE LA REPARTITION
Deux institutions, comme l’exécutif et la justice.

Paradigme_Separation_FR.jpg

2-Egalité / 10

Séparation des pouvoirs d'ACTION et de REPARTITION

4-Equality_bis_1_FR.jpg

2-Egalité / 11

La séparation des pouvoirs désamorce le combat pour trouver un travail, se faire une place sur le marché, première tension du cercle divergent économique,

en garantissant à tous un emploi riche et diversifié pour la vie.

Cette organisation ne serait pas un carcan ou la mise en place d’un pouvoir tyrannique. L'exercice de transformation est bien d'identifier les incohérences de notre organisation économique qui inhibent notre liberté d'agir et la font devenir notre carcan d'aujourd'hui.

 

La Participation Universelle devrait donc garantir que toute personne dans le monde ait accès librement (en tout cas plus librement que dans l'organisation économique) à tout le potentiel d’action possible toute sa vie durant.

Cette organisation pourrait s'appuyer sur des inventaires maintenus à jour et rendus publiques, du local au global, de l'ensemble des actions en cours avec leur niveau de priorisation, pour lesquelles tout le monde pourrait/devrait s'investir à une hauteur de temps souhaité/minimal.

 

Ces inventaires ne seraient pas la possession d'un chef, d'un état, qui impose une autorité sur un peuple, mais plutôt l'émergence collective, continue et permanente d'une capacité de pertinence du vivant pour le vivant, assurée par des équipes multidisciplinaires renouvelées régulièrement à chaque niveau, du local au global.

La séparation du monopole des pouvoirs de notre outil de comptabilité actuel (l'argent) en deux compteurs indépendants:

  • nos journées: pour l'ACTION

  • des points de priorité: pour la REPARTITION

nous permettrait de considérer séparément et avec cohérence la question de l'ACTION de tous d'un côté, et celle de la REPARTITION pour tous de l'autre.

2-Egalité / 12

6-Symbol_FR.jpg

Poursuivons l'amélioration de notre organisation humaine...

Si "Charlemagne a inventé l'école", que l'école a progressé au point qu'elle constitue aujourd'hui les 20 premières années de nos vies pour une très grande partie de la population, alors qu'il y a encore 100 ans la majorité des personnes ne passait pas plus de 5 ans à l'école, la suite de l'histoire semble nous demander de construire la Participation Universelle, la garantie que :

 

  • Toute la population puisse participer à la construction du monde et de l'avenir toute sa vie durant, sans avoir aucun doute que nos vies sont utiles et pertinentes, se construisant nous-mêmes dans toute la richesse de la vie sans perdre une seule journée : l'ACTION.

  • Les besoins de tous soient couverts, notre action soit justement valorisée et notre environnement respecté : la REPARTITION.

2-Egalité / 13

Avec cette nouvelle organisation que nous devons inventer,

la Participation Universellequi respecte tous les êtres vivants et leur environnement,

nous aurions alors une organisation pérenne

pour démarrer la construction de la route vers les étoiles...

Egalité : nos cultures, différentes, modelées dans un contexte.

Partager et se comprendre avec ses amis, pour grandir et construire avec confiance le voyage de la vie,

les mouvements vivants à l'interface de la terre, des mers et du ciel.

bottom of page